fbpx

Impossible possible

Les croyances, ces petites bébêtes qui vous gâchent la vie. Comment les exterminer ?

Hélas, ni baygon jaune, ni baygon vert ni feront rien ! Le seul « insecticide » qui vous aidera à exterminer les petites bébêtes qui pullulent vos pensées, c’est vous-même.

Nous sommes notre propre problème mais nous aimons que quelqu’un d’autre en soit responsable, c’est la faute à…Voltaire !

Mais oui, bien sûr, quel prétexte ! Nous aimons à chercher la petite bête ailleurs alors qu’elle est en face de notre miroir.

Pour vous aider à exterminer toute cette négativité, j’ai retenu quelques croyances qui méritent de s’y intéresser de plus près.

1) La confiance n’est pas innée ;
2) Les pensées paralysantes et les freins psychologiques ;
3) La communication non-verbal, son impact ;
4) L’estime de soi ;
5) Réaliste ou opportuniste ?

Chaque semaine, nous en exterminerons une jusqu’à la dernière. Cette semaine, j’ai choisi de parler sur l’une des croyances qui fait partie des plus affectives à mon sens : la confiance en soi.

Oui, comment régler tout ces petits tracas qui nous pourrissent la vie  ?

Croyance n°1 : La confiance en soi n’est pas innée !

« La confiance en soi est la sensation intérieure de pouvoir réaliser nos désirs. C’est elle qui nous permet d’agir. La posséder est une question de survie. »
« Quel que soit notre passé, notre éducation, nos expériences, nos diplômes, notre lieu de naissance, ce que je viens de vous révéler ne compte que pour 50 % ! Autre fait scientifique vous avez encore toutes les chances d’être gorgé de confiance en vous. Et peu importe votre situation à ce jour. » Franck Nicolas.

La confiance en soi n’est pas innée en effet, on l’acquiert et elle devient une compétence, c’est à nous de la développer !
Il n’est pas vrai d’admettre que le manque de confiance en soi est une fatalité génétique et naturelle que l’on ne pourrait supprimer. Et de ce fait, penser que la confiance en soi est totalement « innée », que l’on naît avec, non mesdames et messieurs ! Vous pouvez l’acquérir, la travailler et la regagner. Sans la confiance en soi, beaucoup d’entre nous se retrouveraient complètement abandonnées face à leur responsabilités et leurs rêves, aussi bien professionnels que sentimentales. Une personne qui est à la recherche de la confiance en soi et qui est prête à tout pour l’atteindre, saura alors aller de l’avant et lutter contre ses démons sociaux. Il est possible de ne pas réussir à acquérir cette aptitude pour différentes raisons : entourage difficile, vie professionnelle stressante, scolarité compliquée ou relations sociales mitigées. Mais en travaillant votre confiance, vous faites grandir, par la même occasion, votre estime personnelle.

Faire ce travail sur nous-même, n’est certes pas un long fleuve tranquille. Mais en étant positif et si on y croit vraiment, tout est possible. Tout d’abord il faut se motiver, en vouloir tout simplement. Puis se mettre dans l’action, persévérer, rester constant pour atteindre l’objectif. Perdurer pour au final en faire son mode de vie.

J’espère que l’extermination de cette première croyance vous aura fait du bien et qu’elle aura fait de vous quelqu’un de plus confiant. Et que cela vous donne la force d’affronter la deuxième croyance : « Les pensées paralysantes et les freins psychologiques ».

A la semaine prochaine !


Maryline Ravenel®

Passionnée par les gens, la mode et l'évènementiel, je suis devenue Consultante en image & Communication et Organisatrice d'évènements. En créant ce site, j'ai eu envie de mettre à votre profit mes passions, mes activités, mes différentes prestations et tous mes articles que j'affectionne à écrire sur tout ce qui me parle. Je souhaite que vous preniez plaisir dans la visite de mon site. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires, vos remarques et toutes les questions que vous vous posez sur mes services. Et si vous souhaitez en bénéficier ou les recommander, contactez-moi ! Merci de faire vivre le site.

Laisser un commentaire

0

Your Cart

%d blogueurs aiment cette page :