fbpx

Coucou mes amis,

J’ai envie de partager avec vous un sujet qui peut parler à peu mais qui parle bien à tout le monde :

Créer son entreprise c’est tout un parcours …
…du combattant me direz-vous ! Eh bien vous avez raison.

Mais c’est un parcours qui en vaut la peine si on veut se lancer dans l’entrepreneuriat. Devenir patron de son entreprise n’est pas donner à tout le monde, et d’ailleurs tout le monde ne veut pas devenir patron. Alors il y a la place pour ceux qui n’ont pas peur de prendre des risques de se lancer dans cette belle aventure, ce qui a été mon cas.

Oui c’est une belle aventure pour ceux qui veulent enfin vivre de leur passion. Etre libre de décider de ce qu’ils veulent faire pour eux-mêmes. Mettre en place leur rêve de toujours.

J’entends souvent autour de moi, des personnes qui voudraient se lancer, mais ne savent pas comment faire et par où commencer. Si vous êtes prêts, je vais vous donner toutes les étapes que j’ai eu à franchir pour monter mon dossier de création d’entreprise de bout en bout. Cela peut vous aider et surtout ceux qui ont à peu près le même projet que le mien. Cela dit les étapes sont similaires pour tous.

Je les ai séparé en 3 étapes : la réalisation du projet, la constitution du dossier, le dépôt légal. Vous trouverez également à la fin les tarifs appliqués et en vigueur 2017 pour le dépôt légal (CCI).

LES PREMIÈRES ÉTAPES : LA RÉALISATION DU PROJET

  1. Avoir un projet qui tient la route, un projet réalisable.
  2. Monter votre projet professionnel (business plan en 60 questions)
  3. Choisir son nom ou sa marque et le (la) déposer à l’INPI.
  4. Avec votre nom ou marque, faites réaliser votre carte de visite.
  5. Avec vos cartes de visite sous le bras, participer à différents évènements en lien avec votre projet dans lesquels vous pourrez rencontrer des personnes qui pourront vous répondre à toutes les questions que vous vous posez pour ajuster et affiner vos critères pour votre projet professionnel. Réseauter est un must pour vous faire connaître, parlez de votre projet (Facebook, Instagram, Linkedin,…), rencontrez les bonnes personnes dans des meet up, afterwork pro, brunch pro, networking, hackathon, remplissez votre carnet d’adresses utiles pour votre business.
  6. Si vous êtes inscrit comme demandeur d’emploi à Pôle Emploi, comme c’est mon cas, participez à des ateliers de coaching, par le biais d’associations d’aide à la création d’entreprise, pour vous faire accompagner dans la constitution de votre projet : création de vos statuts, réalisation de votre business plan prévisionnel, choix de votre statut juridique, choix du montant de votre capital, etc…
  7. Elaborer votre planche produits et votre guide tarifaire
  8. Faire une étude de marché : sonder les personnes autour de vous ou dans la zone cible dans laquelle vous voulez vous implanter. Si c’est partout sans zone géographique précise, ratissez le plus largement possible, taper à toutes les portes en lien avec votre projet. Tester autant que faire se peut votre business sur le terrain si votre projet vous le permet. Par exemple si votre projet concerne la restauration rapide ou la vente de produits, etc… Faites les brocantes de votre quartier ou d’autres villes, demandez et louez un stand et faites vous connaître sur le terrain. C’est un bon moyen pour jauger votre business. Cela vous permettra d’ajuster, d’affiner votre affaire en fonction des retours de votre future clientèle. Cela dit, cette solution, très intéressante, est néanmoins limitée légalement parlant. Elle vous aide juste à tester votre projet avant de pouvoir vous lancer dans le concret.

Si enfin vous pouvez vous placer face à vos concurrents, c’est déjà un bon point et une meilleure visibilité pour l’avenir de votre projet. Vous êtes enfin prêts à passer à l’étape suivante.

L’ENTRE DEUX : LA CONSTITUTION DU DOSSIER

C’est l’étape qui va consister à constituer votre dossier pour le présenter soit à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) ou à la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) en fonction de votre future activité.

Les documents* suivants sont obligatoires. S’il manque un document cela repousse d’autant plus votre projet de création.

  1. Bien choisir la dénomination commerciale (tel que vous souhaitez que l’intitulé apparaisse sur vos futures factures, devis ou contrats, ex. : Institut de beauté Magali SAS), le siège social, le montant du capital de votre société.
  2. Ajuster vos statuts et notamment l’objet social qui doit être bien détaillé et vos offres de prestations doivent être le plus large possible, selon vos besoins.
  3. Elaborer votre business plan prévisionnel sur 3 ans (document utile et nécessaire pour votre banquier qui s’y réfère pour ouvrir votre compte ou pour voir à terme la faisabilité de votre projet).
  4. Produire votre déclaration de non-condamnation.
  5. Réaliser votre Procès-Verbal de constitution de votre société.
  6. Acter séparément la nomination du Président de votre société. C’est mieux si vous changer de Président en cours de route plutôt que de l’inscrire uniquement dans les statuts (écrire un acte de nomination de président).
  7. Si vous êtes plusieurs, établissez les pouvoirs de signature.
  8. Faire la liste des souscripteurs d’actions (ceux qui partagent les actions de votre société au nombre/pourcentage de parts).
  9. Remplir les formulaires CERFA nécessaires, en fonction de votre statut et de votre activité, pour la déclaration de votre entreprise. Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier de l’ACCRE qui aide à la création d’entreprise et de l’ARCE qui aide, en fonction de votre statut et de vos besoins en capital de départ, pour faire fonctionner votre entreprise. Ainsi que le formulaire pour déclarer vos adresses de sites et/ou blog ou nom de domaine.
  10. Choisir le journal (obligatoire !) dans lequel vous souhaitez faire paraître l’annonce de la création de votre société . Si vous n’avez pas d’idée de journal et si vous déposez votre dossier à la CCI, le conseiller en charge de la constitution de votre dossier, pourra vous proposer les journaux avec lesquels le CCI est partenaire et le faire à votre place (voir tarifs ci-dessous).
  11. Choisir la banque dans laquelle vous voulez ouvrir votre compte courant** et dans le même temps l’expert comptable, il est obligatoire pour faire et valider votre bilan quelque soit votre statut juridique.

LES DERNIÈRES ÉTAPES : LE DÉPOT LÉGAL

Nous arrivons à bout de plusieurs jours, voire plusieurs mois de démarches administratives nécessaires pour la constitution de votre futur. Mais avant d’entrée dans le concret, il reste cette étape ultime sans laquelle rien n’est possible. Si si, je vous assure, sans ce fameux cézame, rien ne se fait !

  1. LA BANQUE : Faire établir par votre banquier qui va créer et gérer votre futur compte courant**, le cézame qui correspond au récépissé prouvant le dépôt de capital. Les documents demandés : 1 exemplaire de vos statuts dument compléter, à jour, paraphé sur chaque page et votre signature sur la dernière page, le montant de votre capital en numéraire (rare), par virement, par chèque, le chiffre d’affaire prévu sur votre première année, voire les 3 ans (Réf. : votre business plan prévisionnel), votre carte d’identité ou passeport, un justificatif de domicile (facture EDF de moins de 3 mois). Le compte courant est ouvert de façon transitoire, il sera définitif lorsque vous reviendrez donner un exemplaire de votre KBIS à votre banquier. Et sera utilisable 2/3 semaines plus tard (cela dépend de la banque que vous choisissez).
  2. L’INSTITUTION COMPÉTENTE (CCI ou CMA) : Déposer votre dossier auprès d’un conseiller qui checkera avec vous tous les documents nécessaires pour avoir un numéro d’immatriculation au registre des commerces et des sociétés RCS qui est le SIREN pour une entreprise et le SIRET si vous déclarez  un établissement.
    ->Les documents à fournir : le récépissé de la banque du dépôt de capital, 2 statuts paraphés et signés, et tous les documents listés dans « La constitution du dossier ».

TARIFS :

  • un chèque de 41,50 € pour la déclaration auprès du greffe.
  • la somme de 60 € pour la constitution du dossier par le CCI sans déclaration dans un journal. 101 € si vous demandez au conseiller de faire la déclaration à votre place dans un journal de l’annonce légale de votre société + les frais de parution par le journal lui-même : 138,60 € TTC (dans le Parisien par exemple, leur partenaire le moins cher). Peut-être que cela peut être moins cher ailleurs, à vous de voir et de faire ce qui vous semble le mieux.
  • dépôt de marque ou de nom à l’INPI : 250 € sur place ou par courrier et 210 € par internet (protection large) ou enveloppe Soleau : 15 €
  • Cartes de visite de 30 à 50 € environ pour 100 exemplaires. (Vistaprint, Copyself,…)

Voili voilà, j’espère que cet article pourra vous aider dans vos démarches. J’ai essayé d’être le plus précis possible. Cela dit, s’il y a des zones floues que vous ne comprenez pas ou si vous souhaitez avoir plus de détails, n’hésitez pas à me contactez, je ferai mon possible pour vous aider au mieux.

A très bientôt, mes chers lecteurs pour des articles qui m’inspirent et qui vous parlent.

 

*Tous les documents cités ci-dessous sont facilement téléchargeables via des sites dédiés à la création d’entreprise ou sur le site AFE, Agence France Entrepreneurwww.afecreation.fr.
** A savoir que le compte courant est le compte professionnel et le compte de dépôt est votre compte personnel, souvent les gens confondent les deux. Moi aussi je me suis fait avoir mais plus maintenant.
 

Maryline Ravenel®

Passionnée par les gens, la mode et l'évènementiel, je suis devenue Consultante en image & Communication et Organisatrice d'évènements. En créant ce site, j'ai eu envie de mettre à votre profit mes passions, mes activités, mes différentes prestations et tous mes articles que j'affectionne à écrire sur tout ce qui me parle. Je souhaite que vous preniez plaisir dans la visite de mon site. N'hésitez pas à me laisser vos commentaires, vos remarques et toutes les questions que vous vous posez sur mes services. Et si vous souhaitez en bénéficier ou les recommander, contactez-moi ! Merci de faire vivre le site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0

Your Cart

%d blogueurs aiment cette page :